Andrea Richard

D’origine Acadienne, Andréa Richard vit depuis plus d’une quarantaine d’années au Québec.

Depuis sa sortie de communauté en 1972, elle a donné des conférences au Canada, en France et aux États-Unis.
De 1980 à 2016, elle a publié six livres, des essais et son autobiographie. « Au-delà de la religion », à sa troisième édition, a été nommé best-seller en plusieurs librairies, a été choisi par le jury comme finaliste du prix Arts Excellence et finaliste pour le prix des Bibliothèques. Jacques Languirand, à Radio-Canada, a fait l’Éloge de ce livre comme étant : « remarquable, d’actualité, et très instructif ».

En 2016, « Femme après le cloître », lors d’une troisième édition, a été choisi Par Charles Lévesque ICI Radio-Canada Première pour la liste des incontournables. Mme Richard a donné son témoignage et a été participante à quatre films documentaires au Canada et en France.

En 2015, elle était invitée par l’Université de Trois-Rivières au Canal Savoir, pour un documentaire sur la laïcité.

À l’Assemblée Nationale du Québec, elle présente deux Mémoires dont un sur le Projet de Loi 94 (accommodements religieux). Elle a aussi présenté un Mémoire à la Commission Bouchard-Taylor.

Andréa Richard a participé à des tables rondes aux Salons du livre de l’Ontario, Québec et N.-B., ainsi qu’à plusieurs tables-rondes télévisées et Conférences de Presse.

En 2018, le Mouvement laïque québécois décerne à Andréa Richard le prix Condorcet-Dessaulles pour souligner sa contribution notoire à la promotion et à la défense de la laïcité au Québec.

Elle est membre de l’UNEQ et de la SEM depuis 1995. Elle a été administratrice au CA de la SÉM en 2007-2008

membre régulière | Mauricie